01/12/2013 - 10ème journée de championnat : Analyses - Résumés - Résultats

4 décembre 2013 - 09:09

Nouainville est tenu en échec sur sa pelouse par le FCEH (2-2). Les Béistes loupent le rendez vous Urvillais (0-2). Quant aux Céistes, ils l'emportent à domicile (3-0).
F.C NOUAINVILLE (A) - F.C.E.H (C) : 2-2
 
Nouainville hésite entre la motorisation diesel ou super. A l'approche de l'hiver, il va être temps de se décider. Mais depuis quelques semaines et en particulier un déplacement dans l'est de la Douve Divette, le bolide connait des ratés. Le chef mécano espère que dans l'enceinte de son garage, le moteur mis au point aura la bonne carburation et acceptera son nouveau mélange. 

Nouainville accueille donc l’une des grosses écuries de ce championnat de seconde division, à savoir les Céistes du FCEH. Cette équipe qui reste sur 5 matchs sans défaite, a fait valoir son objectif d’accession à l’étage supérieur, tout comme nos Nouainvillais. Nouainville reste quand à lui sur une victoire à l’extérieure contre Pointe-Cotentin. Ce match est donc un gros test pour nos tangos, qui veulent profiter du ralentissement de Tocqueville après son nul contre Toulaville. Cette rencontre se jouera sans Gokhan qui purge son match de suspension, sans Kéké (infirmerie) et sans Canto, lui aussi exclu en Coupe.

L’absence de l’arbitre officiel va contraindre les deux équipes à procéder à un tirage au sort pour désigner un arbitre. La mise revient pour les locaux.

Le match débute extrêmement bien pour les oranges qui monopolisent le ballon à leur adversaire, sans toutefois se montrer vraiment dangereux. Il va falloir un premier « fait de jeu » pour débloquer la rencontre. Suite à une passe en retrait aérienne, le défenseur équeurdrevillais effectue une main dans sa surface. L’arbitre n’hésite pas une seconde et désigne le point de pénalty. La main était réelle et décollée du corps. Pierrot s’avance pour tirer mais le ballon est magnifiquement sorti du pied par le portier adverse (15’).

La rencontre se débride totalement, les locaux continuent d’appuyer sur l’accélérateur mais les rouges sont très bien en place et canalisent parfaitement les offensives adverses. Les joueurs des deux côtés réclament beaucoup et le match commence à perdre en intensité.

Romaric est sollicité sur un coup-franc au 20 mètres qu’il parvient à repousser non sans mal (30’). Côté Nouainvillais, les occasions se font rares même si, sur un dégagement raté, le défenseur visiteur n’est pas loin de tromper son propre gardien (33’).

La rencontre est équilibrée et on  a bien du mal à savoir qui aura le ...... "premier mot" dans cette bataille. Sur une attaque adverse, Galack fauche l’attaquant adverse (42’). L’arbitre siffle faute et prend des nouvelles du joueur touché. Les « rouges » hurlent au pénalty. La faute est à la limite de la surface de réparation et le joueur est en dehors. L’arbitre désigne un coup-franc à l’entrée de la surface. Ce dernier ne donnera rien. Les « rouges » sont en colère car persuadés du bien fondé du pénalty. La mi-temps est donc sifflée sur ce score de 0-0.

 

La seconde période repart avec des joueurs visiblement calmés par les entraîneurs respectif. Nouainville déroule son jeu au milieu de terrain avec notamment un Chab en pleine possession de ses moyens depuis quelques matchs, suppléé par un Galack toujours aussi affûté. Mais la défense des « rouges » ne plie pas. Sur un contre mené tambour battant par les visiteurs, le n°14 dribble un, puis deux joueurs, bien décalé par son compère, et effectue une lourde frappe qui vient filer le long du montant droit de Romaric (0-1) 55’. Gros coup sur la tête pour les locaux qui étaient pourtant bien en place.

Mais les tangos ont des ressources et sur un coup-franc déposé par Chab, Pierre effectue une merveille de tête pour égaliser et relancer son équipe (1-1) 65’. 5 minutes plus tard, c’est Thibault qui rate son duel face au gardien suite à bon travail de Pierre.

Les visiteurs n’abdiquent pas et sur un long ballon dans la surface nouainvillaise, l’arbitre de touche désigne le point de corner. L’arbitre, moins bien placé que son assesseur, donne le corner pour les « rouges ». Les joueurs nouainvillais sont furieux car le ballon n’est à priori pas sorti. Et mal leur en à fait car sur le corner, le défenseur adverse catapulte le ballon dans les filets de Romaric (1-2) 72’. Deuxième coup de tonnerre pour les tangos car sur leurs deux véritables occasions, les visiteurs concluent systématiquement par un but. Tout est donc à refaire !

Nouainville change alors de schéma tactique et passe à 3 derrière. Fabien effectue son entrée et c’est lui qui va débloquer en partie la situation. Sur un débordement côté droit, il est arrêté irrégulièrement à l’entrée de la surface. Encore une fois, les « rouges » contestent la décision alors que la faute est évidente. Fabien tire le coup-franc et le dépose une nouvelle fois sur la tête de Pierre qui égalise à nouveau (2-2) 83’.

Les locaux vont pousser dans les dernières minutes mais la défense adverse va tenir bon. La fin du match est donc sifflée sur ce score de parité (2-2) 90’.

 

Nos Nouainvillais perdent encore une fois l’occasion de revenir sur le leader après ce nul concédé à domicile. Il faudra lutter jusqu’à la fin avec le candidat FCEH, car au vu de la prestation fournie par les joueurs de J.LEMOIGNE, ils ont des atouts à faire valoir. Seule satisfaction côté tangos, c’est la capacité à ne jamais baisser les bras et d’être revenu par deux fois au score. Il va falloir concrétiser ce bon début de saison en se déplaçant à Vasteville dimanche, où le match s’annonce comme à son habitude toujours « musclé ».

  
Bilan des autres matchs : URVILLE GAGNANT, VASTEVILLE PERDANT  
  
L'ASSUN (B) se remet dans la course en battant Vasteville (5-0).
Pointe Cotentin remporte 4 points importants à Brix (B) (1-2).
Querqueville (B) assure le minimum face au P.L Octeville (C) (1-0).
Sud Hague accroche Hardinvast (B) (3-3).
Tocqueville est tenu en échec par Tourlaville (C) (1-1).

 
  ASS URVILLE/NACQUEVILLE (C) - F.C NOUAINVILLE (B): 2-0

Les Béistes se déplacent à Urville-Nacqueville pour ce qui est du choc de cette 10ème journée de championnat. L'occasion leur est donnée de se positionner comme un prétendant à l'accession. Mais attention, Urville nourrit les mêmes ambitions. Le défi est diffficile, mais comme l'on dit à coeur vaillant, rien d'impossible.
 
Nos tangos vont vite s'apercevoir que les locaux ne sont pas disposer à se faire dicter une loi n'ayant pas autorité sur leurs terres. Les locaux veulent imposer leur jeu dans une rencontre qui au fil du temps devient une partie d'échec. Et lorsque l'enjeu prend le pas sur le jeu, la fébrilité fait parfois pencher la balance. Et celle-ci va basculer en faveur des locaux. Sur un centre, Alex revenu défendre va propulser malencontreusement le ballon dans ses propres buts 0-1 (35'). Les visiteurs auront bien l'occasion de revenir mais la finition laisse à désirer. La mi-temps est sifflée sur ce score.

Il n'y a pas le feu car on a le sentiment que les visiteurs peuvent revenir dans la partie. Mais finalement, Urville va étouffer ses adversaires en pressant très haut. Nouainville déjoue totalement. Elle arrivera à sortir tardivement de sa moitié de terrain, parfois à une touche de balle, montrant ainsi certaines qualités. Mais la finition n'est toujours pas présente, ce qui au fil du temps est décourageant. Momad à un ballon d'égalisation. Celui-ci réalise le contrôle parfait pour Benoit dans l'axe. Momad poursuit son action et Benoit lui remet intelligement dans le dos de la défense. La frappe mal ajustée passe à côté (75'). Quelques minutes plus tôt l'arbitre aurait pu siffler un pénalty pour Nouainville suite à une main dans la surface d'un joueur Urvillais. Urville se procure quelques occasions en contre mais Flo s'interpose. Dans les dernières minutes, Nouainville pousse mais de façon anarchique. A la 92', les locaux enfoncent le clou 0-2.
 
 
Les Béistes loupent le coche, et l'occasion de prendre la première place. La victoire Urvillaise ne souffre d'aucune contestation. Mais rien n'est perdu, il faut gagner en régularité dans le jeu et cela passe par le travail à l'entrainement.
 
Bilan des autres matchs : URVILLE REMPORTE LE CHOC

CLASSEMENT PRENANT EN COMPTE LE FORFAIT GENERAL DE L'ASQ (D).
CLASSEMENT SUITE DECISIONS COMMISSION SPORTIVE 
Brix (C) - Nouainville (B) : 0-3 réserves 2ème journée) et Heauville/Pierreville-FC Sud Hague/Gréville 0-3 (réserves 1ère journée)
 
Pl Equipes Pts Jo G N P F Bp Bc Dif  exempt
1 Urvill Nac As 3 29 8 7 0 1 0 27 7 0 20  1
2 As Brix 3 22 7 5 1 0 1 22 6 0 16  1
3 Nouainvill Fc 2 24 8 5 1 2 0 21 11 0 10  1
4 Quettetot Rauville 2 24 7 5 1 1 0 19 12 0 7  1
5 Us Ouest Cotentin 3 25 7 6 0 1 0 32 5 0 26  1
6 Vastevill Acq 2 16 7 3 0 4 0 23 10 0 13  1
7 Bricqueboscq 2 11 5 2 0 3 0 9 21 0 -12  
8 E.P St G-Heauvil 2 10 7 1 1 4 1 6 31 0 -25  1
9 E.Sud Hague-Greville 12 7 2 0 5 0 10 29 0 -19  1
10 A.S. Martinvast 2 11 7 1 1 5 0 9 30 0 -21  1
11 A.S. Querquevillaise 4 0 9 0 0 0 9 0 27 0 -27  
 
Match de retard joué le 24/11/2013
Martinvast (B) - Sud Hague : 3-1
L'entente Pierreville/Héauville (B) et Martinvast (B) se neutralisent (3-3).
Ouest Cotentin (C) l'emporte à Quettetot (B) (2-0).
Vasteville (B) et Bricquebosq (B) est reporté.
Querqueville (C) - Sud Hague (C) : 0-3.
Brix (C) exempt.
F.C NOUAINVILLE (C) - FC DIGOSVILLE 3-0
Les céistes ont l'occasion d'aligner une troisième victoire de suite en recevant leurs homologues digosvillais. Sur la forme du moment c'est largement dans leurs cordes. Donc let's go !!!  

 

Les céistes l'emportent 3-0 (pas de correspondant).

 
Bilan des autres matchs : TOURLAVILLE REALISE L'EXPLOIT

Le Val de Saire (B) se fait surprendre (2-1) par Bretteville (B).
Toulaville (D) fait tomber le leader Tocquevillais (B) (4-3).
Octeville HS et La Glacerie non joué.
Pointe Cotentin (C) et Gazelec (B) sont exempts.

Commentaires

SUIVEZ NOUS AUSSI SUR :

Aucun événement